L’innovation dans les dispositifs médicaux freinée par la réglementation : un paradoxe à surmonter

Si les nouveaux règlements européens pour les dispositifs médicaux sont salués par les parties prenantes, leur mise en œuvre s'avère être un frein à l'innovation, selon le panorama 2024 du Snitem.

Un double défi pour les entreprises du secteur

D’un côté, les entreprises doivent se conformer aux exigences accrues des nouveaux règlements, ce qui mobilise une grande partie de leurs ressources humaines et financières. De l’autre, la recherche et l’innovation, piliers du progrès dans le domaine des DM, semblent en pâtir.

Un paradoxe à analyser

Alors que l’objectif des nouvelles réglementations est d’améliorer la sécurité et la qualité des DM, le paradoxe est que leur application pourrait ralentir le développement de technologies médicales innovantes et bénéfiques pour les patients.

Des pistes pour concilier réglementation et innovation

Le panorama du Snitem propose plusieurs pistes pour surmonter ce paradoxe :

  • Simplifier les procédures administratives pour alléger la charge des entreprises.
  • Mieux articuler les exigences réglementaires avec les besoins du marché et des patients.
  • Encourager la collaboration entre les acteurs publics et privés pour soutenir l’innovation.

Un enjeu crucial pour l’avenir de la santé

Trouver un équilibre entre la réglementation et l’innovation est un enjeu crucial pour l’avenir de la santé. Il est nécessaire de garantir la sécurité des patients tout en favorisant le développement de technologies médicales qui permettront d’améliorer la qualité de vie et de sauver des vies.

Bouton retour en haut de la page