Triomics lève 15 millions de dollars pour son logiciel d’oncologie GenAI

Un essai clinique mené par Triomics en collaboration avec le Medical College of Wisconsin a démontré l'efficacité remarquable d'OncoLLM

Triomics, une société innovante dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la santé, vient de lever 15 millions de dollars pour poursuivre le développement de sa plateforme d’intelligence artificielle générative (GenAI) spécialisée en oncologie, OncoLLM. Cette technologie révolutionne la gestion des données cancéreuses en aidant les centres d’oncologie à traiter des volumes massifs d’informations et à rationaliser les tâches administratives complexes.

La plateforme OncoLLM de Triomics aide les centres d’oncologie à rationaliser les tâches administratives

OncoLLM est conçue pour s’intégrer aux dossiers médicaux électroniques (DME) des systèmes de santé afin d’automatiser des tâches cliniques et administratives spécifiques. Elle permet d’analyser des ensembles de données oncologiques à grande échelle, ce qui représente un gain de temps et d’efficacité considérable pour les centres de traitement du cancer.

L’écosystème de Triomics comprend également d’autres logiciels complémentaires : Prism, qui présélectionne les patients atteints de cancer ayant des rendez-vous à venir pour les jumeler à des essais cliniques pertinents, et Harmony, qui trie les données des DME pour soutenir la création de rapports, l’analyse de cohortes et la médecine de précision en oncologie.

OncoLLM surpasse les autres modèles de langage grandissant dans les essais cliniques

Un essai clinique mené par Triomics en collaboration avec le Medical College of Wisconsin a démontré l’efficacité remarquable d’OncoLLM. En quelques minutes seulement, la plateforme a pu identifier 90 % des patients éligibles aux essais cliniques, un processus qui prendrait potentiellement des semaines à des infirmières qualifiées.

De plus, l’essai a révélé qu’OncoLLM surpassait les performances d’autres modèles de langage grandissant (LLM) tels que Mixtral, Qwen et GPT-3.5, tout en égalant les capacités de GPT-4, un modèle de pointe.

Une collaboration fructueuse entre l’IA et l’expertise médicale

Triomics souligne l’importance de la collaboration entre l’intelligence artificielle et l’expertise médicale pour développer des solutions GenAI performantes. L’entreprise met en avant la synergie entre ses chercheurs en IA, spécialisés dans l’adaptation des modèles de langage à des domaines spécifiques, et son personnel clinique possédant des décennies d’expérience en oncologie.

Cette combinaison permet à Triomics de développer des logiciels qui tirent parti des points forts des modèles de langage grandissant tout en anticipant et corrigeant leurs points faibles potentiels. Ces solutions prennent en compte les subtilités complexes de la recherche et des soins oncologiques.

Triomics lève des fonds pour développer davantage son intelligence artificielle générative spécialisée en oncologie

Bradley Taylor, directeur de la recherche en informatique du Medical College of Wisconsin et directeur du Center for Biomedical Informatics du Clinical & Translational Sciences Institute (CTSI), souligne l’approche collaborative de Triomics comme un facteur clé de différenciation : « La plupart des solutions sur le marché affirment utiliser la GenAI, mais peu d’entre elles disposent de preuves publiées. Triomics se démarque en adoptant une approche véritablement collaborative pour co-développer ces modèles. »

Le succès de l’essai clinique et l’approche innovante de Triomics ont convaincu des investisseurs de premier plan. Le tour de financement de série A a réuni des sociétés prestigieuses de la Silicon Valley, notamment Lightspeed, Nexus Venture Partners, General Catalyst et Y Combinator.

L’avenir de l’IA dans le domaine de la santé

Selon GlobalData, le marché total de l’intelligence artificielle (IA) était évalué à 908,7 milliards de dollars en 2023 et devrait croître à un taux annuel composé (TCAC) de 35 % de 2022 à 2030, pour atteindre 3 833,3 milliards de dollars. Le marché mondial des applications spécialisées d’IA, qui comprend la GenAI, est quant à lui projeté à 477,6 milliards de dollars en 2030.

Triomics se positionne comme un acteur clé dans ce domaine en pleine expansion, en développant des solutions GenAI innovantes qui répondent aux besoins spécifiques de l’oncologie. La levée de fonds de 15 millions de dollars permettra à l’entreprise de poursuivre ses efforts de recherche et développement, d’étendre son équipe et d’accélérer l’adoption de sa technologie par les centres d’oncologie du monde entier.

L’utilisation de l’IA générative dans le domaine de la santé présente de nombreux avantages potentiels, notamment :

  • Amélioration de l’efficacité et de la précision du diagnostic et du traitement: L’IA peut analyser de grandes quantités de données cliniques et identifier des modèles que l’œil humain pourrait manquer, permettant ainsi un diagnostic plus précis et un traitement plus personnalisé.
  • Réduction des coûts des soins de santé: L’automatisation des tâches administratives et l’amélioration de l’efficacité des soins peuvent contribuer à réduire les coûts des soins de santé.
  • Amélioration de l’accès aux soins: L’IA peut être utilisée pour développer des outils et des services qui permettent aux patients d’accéder à des soins de qualité, même dans les régions éloignées où les ressources médicales sont limitées.
  • Personnalisation des soins: L’IA peut être utilisée pour créer des plans de soins personnalisés en fonction des besoins et des préférences individuels de chaque patient.

Vers une nouvelle ère de la médecine de précision

L’investissement de Triomics dans le développement de l’intelligence artificielle générative spécialisée en oncologie est un signe prometteur de l’avenir de la médecine de précision. L’IA a le potentiel de révolutionner la façon dont nous diagnostiquons, traitons et prévenons le cancer, en offrant aux patients des soins plus efficaces, plus précis et plus personnalisés. Alors que la technologie continue d’évoluer, il est important de veiller à ce que l’IA soit utilisée de manière responsable et éthique, en tenant compte des questions de confidentialité des données, de biais algorithmique et d’accès équitable aux soins.

En conclusion, l’intelligence artificielle générative ouvre de nouvelles perspectives excitantes pour l’avenir de la santé, avec le potentiel de transformer la façon dont nous combattons le cancer et d’améliorer la vie de millions de personnes dans le monde.

Bouton retour en haut de la page