Tafalgie révolutionne le traitement de la douleur avec sa nouvelle génération d’antidouleurs non opioïdes

La société a été sélectionnée par le Conseil européen de l'innovation (EIC) pour son programme d'accélération

Tafalgie Therapeutics, une biotech marseillaise issue du CNRS et d’Aix-Marseille Université, annonce aujourd’hui une nouvelle avancée majeure dans le traitement de la douleur. La société a été sélectionnée par le Conseil européen de l’innovation (EIC) pour son programme d’accélération, recevant ainsi une subvention de 2,5 M€ et un apport en capital de 6 M€. Cette reconnaissance européenne souligne le potentiel révolutionnaire de la technologie de Tafalgie, qui repose sur une nouvelle génération de peptides antidouleurs non opioïdes.

Lutter contre la douleur chronique, un enjeu majeur de santé publique

La douleur chronique représente un fardeau considérable pour les patients et les systèmes de santé. Plus de 20% de la population mondiale est affectée par cette maladie, qui génère deux tiers des consultations médicales et représente un coût annuel de plus de 300 milliards d’euros pour les systèmes de santé européens. Les traitements actuellement disponibles, comme les opioïdes, peuvent s’avérer inefficaces et induire des effets secondaires graves, à l’origine d’une crise sanitaire mondiale.

La reconnaissance obtenue par Tafalgie s’inscrit dans un contexte crucial : celui de la nécessité de trouver des alternatives efficaces aux opioïdes dans le traitement de la douleur. Les molécules développées par cette société promettent de révolutionner la prise en charge des douleurs aiguës et chroniques, sans les effets secondaires dévastateurs associés aux opioïdes. Avec plus de 20% de la population mondiale souffrant de douleur chronique, cette avancée représente un espoir tangible pour des millions de patients à travers le monde.

A lire également : Hippocratic AI et Nvidia révolutionnent la télémédecine avec des infirmiers virtuels intelligents

Une innovation de rupture : des peptides antidouleurs non opioïdes

Tafalgie Therapeutics a développé une technologie unique basée sur la protéine naturelle TAFA4, sécrétée chez l’homme et tous les mammifères. Cette protéine a la capacité de diminuer l’intensité du signal douloureux suite à une lésion tissulaire. La société a mis au point des peptides dérivés de TAFA4 qui offrent une alternative prometteuse aux opioïdes.

La recherche de solutions alternatives aux opioïdes revêt une importance capitale, non seulement pour améliorer la qualité de vie des patients, mais aussi pour alléger le fardeau financier pesant sur les systèmes de santé. En effet, les consultations médicales liées à la douleur représentent un coût considérable pour les systèmes de santé européens, dépassant les 300 milliards d’euros annuellement. En offrant une option thérapeutique sûre et efficace, Tafalgie contribue à relever ce défi majeur de santé publique.

Un développement accéléré pour un impact concret

Le soutien de l’EIC permettra à Tafalgie d’accélérer le développement clinique de ses peptides antidouleurs. La société prévoit de lancer des essais cliniques de phase 1 et 2 pour ses principaux candidats médicaments dans les 18 prochains mois.

Le lancement de la nouvelle génération d’antidouleurs par Tafalgie marque une étape significative dans le domaine de la santé et des technologies médicales. Grâce à une approche innovante et à une collaboration fructueuse entre recherche et investissement, cette startup marseillaise ouvre la voie à des solutions thérapeutiques révolutionnaires, offrant un espoir renouvelé aux millions de personnes souffrant de douleur à travers le monde. En tant que professionnels de santé, il est crucial de rester à l’affût de ces avancées prometteuses, qui pourraient redéfinir les normes de prise en charge des patients et améliorer la santé publique à l’échelle mondiale.

Bouton retour en haut de la page