Technologies médicales : L’Europe à la croisée des chemins

L'objectif est de créer un environnement propice à l'innovation et de garantir un accès équitable aux nouvelles technologies.

L’industrie des technologies médicales joue un rôle crucial dans le système de santé européen, contribuant à l’amélioration de la vie de millions de patients. Des prothèses aux implants oculaires, en passant par les défibrillateurs ou les cathéters, le secteur MedTech innove constamment pour proposer des solutions toujours plus performantes et améliorer la qualité de vie des patients.

Un enjeu de compétitivité et de souveraineté

Dans un contexte de vieillissement de la population et d’augmentation des besoins en matière de soins de santé, les technologies médicales, notamment les dispositifs médicaux numériques (DMN), représentent une opportunité majeure pour relever ces défis. Les DMN, qui représentent actuellement 21% du marché total des dispositifs médicaux en Europe (et devraient atteindre 30% d’ici 2027), offrent des solutions innovantes pour la surveillance, le diagnostic et la gestion des soins.

Face à l’évolution rapide du marché et à la concurrence internationale croissante, l’Europe doit impérativement se doter d’une stratégie ambitieuse pour les technologies médicales. L’objectif est de stimuler l’innovation, de garantir un accès équitable aux nouvelles technologies pour tous les patients européens et de renforcer la compétitivité du secteur sur la scène internationale.

Stimuler l’innovation et la recherche

Pour rester à la pointe de l’innovation, il est essentiel d’accélérer les efforts en matière de recherche et développement. Cela passe par le renforcement d’une approche holistique qui favorise la collaboration entre les acteurs publics et privés, l’investissement dans les écosystèmes d’innovation et la promotion de critères de décision fondés sur la valeur apportée au patient.

L’accès aux nouvelles technologies médicales doit être garanti à tous les patients européens, quels que soient leur lieu de résidence ou leur situation socio-économique. Cela nécessite d’harmoniser les procédures d’approbation et de remboursement entre les pays européens et de mettre en place des modèles de financement plus flexibles et adaptés aux innovations.

Simplifier et harmoniser la réglementation

Le Règlement sur les dispositifs médicaux et le Règlement sur les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro, introduits récemment, visent à renforcer la sécurité et l’efficacité des produits MedTech. Cependant, la complexité et les coûts de conformité à ces réglementations constituent un frein à l’innovation. Il est nécessaire de simplifier les procédures et de fournir un soutien accru aux entreprises pour leur permettre de se conformer aux exigences réglementaires sans compromettre leur compétitivité.

L’essor des dispositifs médicaux connectés ouvre de nouvelles perspectives mais pose également des défis en matière de cybersécurité et de protection des données des patients. Il est indispensable d’investir dans la construction d’un espace européen des données de santé robuste et de développer des standards stricts de cybersécurité pour protéger les dispositifs et les données des patients.

Une responsabilité partagée pour l’avenir

L’avenir des technologies médicales en Europe se joue aujourd’hui. En mobilisant l’ensemble des acteurs du secteur, des industriels aux institutions européennes, en passant par les gouvernements et les patients, l’Europe peut relever les défis et saisir les opportunités qui se présentent à elle. L’objectif est de créer un environnement propice à l’innovation, de garantir un accès équitable aux nouvelles technologies pour tous les patients et de renforcer la position de l’Europe en tant que leader mondial dans le domaine des technologies médicales.

Bouton retour en haut de la page