Intelligence artificielle générative en santé : l’Académie nationale de médecine sonne l’alerte et émet 10 recommandations

L'Académie nationale de médecine publie un rapport crucial intitulé "Systèmes d'IA générative en santé : enjeux et perspectives".

Ce document, fruit d’une réflexion approfondie menée par des experts de renom, dresse un panorama complet des potentialités et des risques associés à l’utilisation de l’IA générative dans le domaine médical.

Un formidable potentiel au service de la médecine

L’IA générative se présente comme un outil révolutionnaire capable de transformer la pratique médicale. Sa capacité à générer des textes, des images et des données à partir d’un apprentissage profond ouvre des perspectives extraordinaires dans de nombreux domaines :

  • Amélioration du diagnostic : analyse d’images médicales, identification de biomarqueurs, prédiction de risques.
  • Personnalisation des traitements : adaptation des thérapies aux caractéristiques individuelles des patients.
  • Développement de nouveaux médicaments et thérapies : identification de cibles thérapeutiques, optimisation des essais cliniques.
  • Amélioration de la gestion des données de santé : anonymisation, consolidation, analyse.

Des risques à ne pas négliger

Si l’IA générative recèle un potentiel immense, son utilisation soulève également des questions éthiques et juridiques majeures :

  • Fiabilité et sécurité des données : garantir l’exactitude et la confidentialité des données médicales utilisées pour l’apprentissage des modèles.
  • Responsabilité et transparence : déterminer la responsabilité des différents acteurs en cas d’erreur ou de dysfonctionnement des systèmes.
  • Impact sur l’emploi et les compétences : anticiper les mutations du marché du travail et accompagner les professionnels de santé dans l’évolution de leurs compétences.

10 recommandations pour une utilisation responsable de l’IA générative en santé

Face à ces enjeux, l’Académie nationale de médecine formule 10 recommandations à l’attention des pouvoirs publics, des acteurs du système de santé et des citoyens :

  1. Formation obligatoire des professionnels de santé à l’usage des SIAGen.
  2. Généralisation de l’usage des SIAGen, encadré par une supervision humaine.
  3. Protection des données personnelles et professionnelles.
  4. Respect des principes éthiques fondamentaux.
  5. Mesure et prise en compte des impacts environnementaux et énergétiques.
  6. Soutien à la recherche et développement en France et en Europe.
  7. Clarification du cadre juridique et réglementaire.
  8. Investissement dans la cybersécurité des établissements de santé.
  9. Garantie de la propriété intellectuelle des données.
  10. Dialogue et concertation entre tous les acteurs concernés.

Un appel à l’action pour une IA générative au service de la santé

Le rapport de l’Académie nationale de médecine constitue un véritable cri d’alarme et une feuille de route indispensable pour une utilisation responsable et éthique de l’IA générative en santé. Il invite l’ensemble des parties prenantes à se mobiliser pour construire un avenir où l’IA générative contribuera à améliorer la qualité des soins et à offrir aux patients une prise en charge toujours plus personnalisée et efficiente.

  1. Formation obligatoire des professionnels de santé à l’usage des SIAGen.
  2. Généralisation de l’usage des SIAGen, encadré par une supervision humaine.
  3. Protection des données personnelles et professionnelles.
  4. Respect des principes éthiques fondamentaux.
  5. Mesure et prise en compte des impacts environnementaux et énergétiques.
  6. Soutien à la recherche et développement en France et en Europe.
  7. Clarification du cadre juridique et réglementaire.
  8. Investissement dans la cybersécurité des établissements de santé.
  9. Garantie de la propriété intellectuelle des données.
  10. Dialogue et concertation entre tous les acteurs concernés.

Retrouver ce document en cliquant ici : https://www.academie-medecine.fr/systemes-dia-generative-en-sante-enjeux-et-perspectives/

Bouton retour en haut de la page