Tirzepatide et tension artérielle : un lien indirecte par la perte de poids ?

Le tirzepatide, un médicament amaigrissant développé par Eli Lilly, s'avère efficace pour réduire la tension artérielle (TA) chez les adultes obèses.

Cette réduction semble principalement liée à la perte de poids induite par le médicament.

Une étude prometteuse

L’étude pivot SURMOUNT-1 a révélé une perte de poids moyenne « sans précédent » de plus de 20% chez les participants ayant reçu la dose de 15 mg de tirzepatide pendant 72 semaines. Une sous-étude de cette cohorte s’est penchée sur l’impact du tirzepatide sur la TA.

Des résultats significatifs

Chez les participants à la sous-étude, des réductions significatives de la PA systolique sur 24 heures ont été observées avec les doses de 5 mg, 10 mg et 15 mg de tirzepatide. Des réductions de la PA diastolique ont également été observées avec les doses de 5 mg et 10 mg.

Un effet indirecte par la perte de poids

L’analyse a montré que 70% de la réduction de la TA était liée à la perte de poids corporel. Ce résultat est cohérent avec les observations faites après une chirurgie bariatrique.

Des questions subsistent

D’autres facteurs non liés au poids pourraient jouer un rôle dans la réduction de la TA, mais l’étude ne permet pas de les identifier. De plus, l’augmentation de la fréquence cardiaque observée avec le tirzepatide nécessite des investigations plus approfondies.

Un « effet bonus » à confirmer

Le tirzepatide ne sera probablement pas utilisé comme un antihypertenseur en soi, mais plutôt comme un « effet bonus » pour sa contribution à la gestion de la TA à long terme et à la réduction du risque cardiovasculaire.

Des recherches complémentaires nécessaires

Des études supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats et déterminer l’impact à long terme du tirzepatide sur la TA et la santé cardiovasculaire.

Bouton retour en haut de la page