Sanofi rapatrie la production de son médicament contre le cholestérol Suvreza à Tours

Le géant pharmaceutique français Sanofi a annoncé le 9 novembre 2023 la construction d'un nouvel atelier de granulation grands volumes et d'une ligne d'enrobage de comprimés sur son site de Tours, dans l'ouest de la France.

Cet investissement de 15 millions d’euros permettra de relocaliser la production du Suvreza (aussi appelé Zenon), un médicament contre l’hypercholestérolémie, depuis le site de Luleburgaz, en Turquie.

Une démarche en faveur de la souveraineté sanitaire

Cette décision s’inscrit dans l’ambition de souveraineté sanitaire portée par l’Etat français. Le président Emmanuel Macron avait d’ailleurs annoncé en juin 2020 sa volonté de relocaliser dans l’Hexagone l’industrie pharmaceutique française.

La nouvelle ligne de production devrait permettre de produire 700 millions de comprimés de Suvreza par an, à destination de l’Europe et de l’Asie.

Un site déjà spécialisé dans la production de médicaments

Le site de Tours, qui compte actuellement 300 employés, est déjà spécialisé dans la production et le conditionnement de médicaments sous forme solide orale, notamment les formes à libération prolongée.

La nouvelle ligne de production devrait entraîner de nouvelles embauches, mais aucune estimation n’a été communiquée par l’entreprise pour l’instant.

La décision de Sanofi de rapatrier la production du Suvreza à Tours est un engagement fort pour la souveraineté sanitaire de la France. Elle permet de sécuriser l’approvisionnement en médicaments essentiels et de soutenir l’emploi local.

Un site industriel performant

Le site de Tours est un site industriel performant, qui dispose d’une expertise reconnue dans la production de médicaments. La nouvelle ligne de production permettra de renforcer cette expertise et de contribuer à la compétitivité de l’industrie pharmaceutique française.

Bouton retour en haut de la page