Metyos révolutionne la prise en charge de l’insuffisance rénale chronique avec une levée de fonds de 2,3 millions d’euros

La plateforme de Metyos combine un capteur portable et une application mobile pour collecter en temps réel des données biométriques clés liées à l'IRC.

Metyos, une start-up MedTech française, annonce aujourd’hui une levée de fonds de 2,3 millions d’euros en amorçage pour sa technologie innovante de surveillance de la fonction rénale. Ce financement permettra à l’entreprise d’accélérer le développement de sa plateforme et de son capteur portable, qui visent à améliorer la vie de millions de patients souffrant d’insuffisance rénale chronique (IRC).

Lutter contre un fardeau mondial

L’IRC touche 10% de la population mondiale et représente la troisième cause de décès la plus rapide. La prise en charge actuelle est lourde et coûteuse, avec des répercussions majeures sur la qualité de vie des patients. Metyos se propose de révolutionner ce domaine en offrant une solution innovante de surveillance à distance.

La plateforme de Metyos combine un capteur portable et une application mobile pour collecter en temps réel des données biométriques clés liées à l’IRC. Ces données sont ensuite transmises à un système d’intelligence artificielle qui les analyse et fournit des recommandations personnalisées aux patients et aux médecins.

Un impact clinique et économique significatif

En permettant une détection précoce et un suivi précis de l’IRC, la solution de Metyos peut prévenir les complications graves et réduire les coûts de traitement. Aux États-Unis et en Europe, les dépenses annuelles liées à l’IRC atteignent respectivement 87 milliards de dollars et 140 milliards d’euros. Metyos ambitionne de réduire considérablement ce fardeau financier en améliorant l’efficacité de la prise en charge.

Metyos est dirigée par Alexandre Boulanger, PDG, et Olga Chashchina, CTO. M. Boulanger est un entrepreneur en série dans le domaine des technologies médicales, tandis que Mme Chashchina est une experte en ingénierie biomédicale. L’équipe est composée de professionnels talentueux et passionnés par l’amélioration de la vie des patients atteints d’IRC.

A lire également : La transformation numérique en santé : les systèmes de santé adoptent l’IA et l’analytique pour exploiter la puissance des données

Le tour de table a été mené par Cenitz, avec la participation de KIMA Ventures, Advans Lab, Bpifrance, et d’un groupe d’investisseurs individuels de renom, dont des médecins, des acteurs majeurs de l’assurance maladie et des dirigeants d’entreprises du secteur de la santé.

De prochaines étapes prometteuses

Le financement permettra à Metyos de poursuivre le développement de sa technologie, d’obtenir les autorisations réglementaires nécessaires et de lancer sa solution sur le marché. L’entreprise prévoit également de mener des essais cliniques pour valider l’efficacité de sa technologie et son impact sur la santé des patients.

En conclusion, la levée de fonds de Metyos représente une étape majeure dans la lutte contre l’IRC. La technologie prometteuse de l’entreprise et son équipe expérimentée offrent de réelles perspectives d’amélioration de la prise en charge de cette maladie chronique et invalidante.

Bouton retour en haut de la page