Le Consortium d’innovation en matière d’infection s’associe au Centre d’excellence pour les thérapies à action prolongée pour stimuler l’innovation

iiCON dispose de onze plateformes qui offrent aux entreprises et aux collaborateurs un accès à des installations spécifiques et à une expertise de pointe pour soutenir la R&D sur les infections

Le Consortium d’innovation en matière d’infection (iiCON) a annoncé un nouvel accord avec le Centre d’excellence pour les thérapies à action prolongée (CELT) de l’Université de Liverpool. Cet accord permettra aux partenaires et collaborateurs d’iiCON d’accéder aux capacités et à l’expertise du CELT en matière de développement et de compréhension des médicaments à action prolongée.

Le CELT est un centre de recherche interfacultaire doté d’une expertise en pharmacologie et en chimie des matériaux. Il soutient le développement et la compréhension des médicaments à action prolongée, dans le but de changer le paysage mondial de l’administration des médicaments. L’un des objectifs majeurs du centre est d’assurer la disponibilité équitable des traitements à action prolongée dans les pays à revenu faible et intermédiaire.

Des plateformes pour soutenir l’action des collaborateurs

iiCON dispose de onze plateformes qui offrent aux entreprises et aux collaborateurs un accès à des installations spécifiques et à une expertise de pointe pour soutenir la R&D sur les infections. Les plateformes couvrent chaque étape du parcours d’innovation, de la découverte au déploiement, et sont conçues pour accélérer l’innovation et surmonter les obstacles à la découverte, au développement et à l’entrée sur le marché de produits. Elles disposent d’un large éventail d’expertise et de capacités, y compris la modélisation antimicrobienne très avancée, les premiers essais cliniques sur l’homme, le soutien réglementaire, ainsi que les essais et tests de produits.

Dans le cadre de cet accord, le CELT lancera et exploitera une plateforme au sein d’iiCON. Cela permettra aux partenaires et collaborateurs d’iiCON d’accéder à l’expertise et aux installations du centre en matière de thérapies à action prolongée, favorisant ainsi des collaborations percutantes pour améliorer l’efficacité des produits et des traitements et stimuler l’innovation.

Les traitements à action prolongée peuvent avoir un impact important sur le traitement et la prévention des maladies chroniques, ainsi que sur d’autres applications pour les maladies aiguës où plusieurs doses pharmaceutiques sont nécessaires pour une thérapie réussie

Catalyser l’innovation médicale

En combinant les connaissances et les ressources du CELT avec l’expérience d’iiCON dans le domaine de la recherche sur les infections, cette collaboration vise à stimuler l’innovation dans le développement de médicaments. Ensemble, ils chercheront à identifier de nouvelles approches pour le traitement et la prévention des maladies infectieuses, ouvrant ainsi la voie à des solutions médicales révolutionnaires.

Le professeur Janet Hemingway, directrice d’iiCON, exprime sa satisfaction quant à cette collaboration, soulignant l’énorme potentiel des thérapies à action prolongée pour transformer le traitement de diverses maladies, telles que la tuberculose et le paludisme. De même, le professeur Andrew Owen, codirecteur du CELT, se réjouit de cette opportunité de travailler en étroite collaboration avec iiCON pour catalyser le développement de nouvelles thérapies médicales.

À Propos d’iiCON

iiCON est un consortium dirigé par la Liverpool School of Tropical Medicine (LSTM), rassemblant l’industrie, le monde universitaire et les cliniciens pour accélérer la découverte, le développement et le déploiement de nouveaux traitements et produits pour prévenir et traiter les maladies infectieuses.

Bouton retour en haut de la page