Maholi : La cryothérapie périnéale promet une alternative naturelle pour les douleurs liées à l’endométriose

Maholi propose une approche innovante et naturelle : la cryothérapie périnéale. Cette technique utilise le froid pour réduire l'inflammation

Maholi, une jeune marque française innovante, lance une étude prometteuse sur l’impact de la cryothérapie périnéale sur les douleurs chroniques et la qualité de vie des femmes souffrant d’endométriose. En collaboration avec le Dr. Cotte, gynécologue lyonnais spécialisé dans l’endométriose, Maholi explore une solution naturelle et accessible pour soulager les symptômes de cette maladie complexe.

L’endométriose : un fardeau chronique pour les femmes

L’endométriose, une maladie gynécologique chronique, touche environ 10% des femmes en âge de procréer. Elle se caractérise par la présence de tissu endométrial en dehors de l’utérus, provoquant des douleurs pelviennes intenses, des symptômes inflammatoires et une altération de la qualité de vie. Les options thérapeutiques actuelles incluent des médicaments, des interventions chirurgicales et des thérapies hormonales, qui peuvent s’accompagner d’effets secondaires indésirables.

Maholi : exploiter le pouvoir du froid pour soulager les douleurs

Maholi propose une approche innovante et naturelle : la cryothérapie périnéale. Cette technique utilise le froid pour réduire l’inflammation, atténuer la douleur et améliorer la circulation sanguine dans la zone pelvienne. La solution de Maholi se présente sous forme de poches de froid, appelées « holis », à placer au niveau du périnée. Simples, autonomes et accessibles, les holis offrent une alternative bienvenue aux femmes en recherche de solutions naturelles.

Une étude observationnelle prometteuse

En collaboration avec le Dr. Cotte et une quinzaine de patientes, Maholi mène une étude observationnelle pour évaluer l’efficacité de la cryothérapie périnéale dans le traitement de l’endométriose. L’étude s’étend sur 8 semaines et se focalise sur plusieurs aspects clés :

  • Réduction des douleurs chroniques : diminution de l’intensité et de la durée des douleurs quotidiennes.
  • Diminution de la fréquence et de la sévérité des crises aiguës : amélioration du bien-être et de la qualité de vie.
  • Amélioration de la qualité de vie générale : impact positif sur le bien-être physique et mental des participantes.

Des résultats préliminaires encourageants

L’étude observationnelle révèle des résultats préliminaires prometteurs :

  • Baisse de la douleur quotidienne : Diminution moyenne de plus de 21%.
  • Réduction de la durée de la douleur : Diminution moyenne de plus de 22%.
  • Amélioration de la qualité de vie : Augmentation moyenne du score de qualité de vie de 13.6 points (minimum de 4.2 et maximum de 25.8), soit une amélioration moyenne de presque 30%.

Témoignages poignants des patientes

« Avant, j’utilisais la bouillotte, maintenant, j’ai l’impression que le froid marche mieux que le chaud », confie Laure.

« Clairement, cela apaise et détend, sensation assez particulière, oui, c’est agréable », témoigne Stéphanie.

« Le froid soulage localement, cela fait du bien, même d’un point de vue transit », ajoute Mila.

L’ambition de Maholi : démocratiser une solution naturelle

Fondée par Adèle Bouscasse, Maholi est née du désir d’offrir aux femmes une alternative naturelle et accessible pour soulager les douleurs liées à l’endométriose. Inspirée par l’expérience positive de sa mère avec la cryothérapie, Adèle s’est engagée à faire connaître cette méthode et à améliorer la qualité de vie des femmes souffrant d’endométriose.

L’étude de Maholi, bien que prometteuse, nécessite une validation à plus grande échelle. Néanmoins, elle ouvre la voie à une nouvelle approche prometteuse pour soulager les douleurs chroniques et améliorer la qualité de vie des femmes atteintes d’endométriose.

Bouton retour en haut de la page