LabGenius lève 35 millions pour développer des médicaments contre les tumeurs solides

Le financement de série B de LabGenius est une étape importante dans le développement de nouveaux traitements contre le cancer.

LabGenius, une société de biotechnologie britannique, a annoncé aujourd’hui avoir levé 35 millions de livres sterling (44,5 millions de dollars) dans le cadre d’un financement de série B. Ce financement permettra à l’entreprise d’étendre sa plateforme de découverte d’anticorps basée sur l’apprentissage automatique et de faire progresser un pipeline de candidats médicaments contre le cancer.

Une plateforme de découverte de médicaments innovante

La plateforme de découverte de médicaments de LabGenius, baptisée EVA, utilise l’apprentissage automatique pour identifier de nouveaux candidats médicaments plus rapidement et plus efficacement que les méthodes traditionnelles. EVA a déjà été utilisée avec succès pour identifier de nouveaux candidats médicaments pour les maladies inflammatoires dans le cadre d’un accord conclu avec Sanofi en 2021.

Développer des médicaments contre les tumeurs solides

LabGenius utilisera son financement de série B pour développer EVA afin de découvrir de nouveaux médicaments contre les tumeurs solides. Les tumeurs solides sont les types de cancer les plus courants et les plus difficiles à traiter. Les traitements contre les tumeurs solides peuvent souvent causer des effets secondaires graves en raison de leur toxicité pour les cellules saines en plus des cellules cancéreuses.

La plateforme d’apprentissage automatique de LabGenius a le potentiel de développer des médicaments contre les tumeurs solides plus ciblés et moins toxiques. Cela pourrait améliorer la qualité de vie des patients atteints de cancer et réduire le nombre de décès dus à cette maladie.

Le financement de série B de LabGenius est une étape importante dans le développement de nouveaux traitements contre le cancer. La plateforme de découverte de médicaments basée sur l’apprentissage automatique de l’entreprise a le potentiel de révolutionner la façon dont nous combattons cette maladie.

Bouton retour en haut de la page